Se relier au vivant, à l’intérieur et à l’extérieur de soi, et créer ensemble la société de demain respectueuse de toute forme de vivant.

Stages , ateliers, séances individuelles alliant corps, coeur, et esprit.

 

img_0685  TRANSITION ECOLOGIQUE ET SOCIETALE

Manuel à destination de ceux qui se sentent différents  HAUTS POTENTIELS, HYPERSENSIBLES, ZEBRES

img_0996

 

 

DANSE ET MOUVEMENT

 

 

Etre ensemble. Apprendre à être ensemble avec ses singularités, ses forces, ses vulnérabilités.

Apprendre à être ensemble, à faire ensemble parce que résolument l’homme reste animal, comme les autres espèces qui habitent sur terre, certes avec des caractéristiques cognitives et sociales propres qui lui confèrent un pouvoir certain.

Apprendre à faire ensemble, puisque l’histoire de la société nous a appris à nous séparer, à faire seul, à subvenir seul à nos besoins. Cela nous rend-il heureux ? Cela nous rend-il résilient devant l’urgence écologique, sociétale, démocratique ?

Si l’on en croit la théorie de l’effondrement et toutes les observations ses situations de catastrophe, c’est en faisant ensemble, en coopérant que l’on survit le mieux.

A l’instar du fonctionnement de notre corps, du fonctionnement des écosystèmes, c’est l’expression de la singularité et l’entraide qui font foi pour le vivant.
Chaque cellule a son but, sa forme, et sans les autres, elle peut vivre mais n’a pas de sens.
Chaque organe a son but, sa forme, et sans les autres, il ne peut pas vivre.
Si l’un prend le pouvoir sur les autres, le système périclite, comme un cancer qui progresse.
Ré-apprendre à être ensemble en exprimant sa singularité, et en coopérant, pour faire face au défis de vie sur Terre me semble la première urgence.

Et cela passe souvent par apprendre à se connaître, à se remettre en question, à affirmer ses choix, à se libérer des conditionnements, à faire de nouvelles expériences, à faire barrage aux prises de pouvoir, à agir à partir du vivant et pas de la peur, pour construire ensemble un nouveau paradigme.

Ré-apprendre l’écoute du vivant, en soi et autour de soi, pour cultiver le fonctionnement du respect, de l’expression de la singularité, de la coopération et ensemble créer un nouveau paradigme de société.

 

img_0148