Qui suis-je?

alice-browaeyjpgMes propositions sont à la croisée des chemins, de mes chemins, personnels et professionnels : une formation d’ingénieure, 10 années en développement territorial , quelques années dans l’économie sociale et solidaire,  la découverte du contact improvisation et de la liberté d’être et de sentir, des convictions écologiques depuis mes jeunes années, une grande sensibilité, une détermination depuis toujours à l’intérêt collectif et à la protection du vivant, un questionnement sur celui du sens du monde dans lequel nous vivons, le gout de l’accordage avec le rythme de la nature, une exploration personnelle de l’accompagnement thérapeutique en passant de l’analytique, à l’humaniste, à la danse thérapie, des formations pour comprendre, apprendre, changer de regard autour de la communication non violente, la sociocratie, et surtout la danse thérapie, l’improvisation dansée, l’éducation somatique, un gout de la présence et de l’improvisation, le goût de sentir la sensibilité des corps sous mes mains, le goût d’observer les corps se mettre en mouvement, le goût d’être témoin des êtres en mouvement, le gout d’être avec ce qui est là…

Ce chemin, sous forme de tours et de détours, a fait de ma sensibilité une force qui se traduit par une joie de la relation authentique, un appétit de l’écoute du vivant chez chacun, dans tous ses reliefs (singularités, vulnérabilités, traumas, paradoxes…). Je crois que c’est en apprenant à être au plus proche de soi-même, à connaître ses limites, et à développer son pouvoir d’agir que vivre des relation saines et nourrir le respect et paix autour de nous et ainsi dans le monde.Et que cela est la base inconditionnelle pour apprendre à habiter ensemble sur la Terre en prenant soin du vivant que nous sommes et qui nous entoure, sans lequel nous ne pouvons être.

Les outils qui façonnent mes propositions :

  • l’approche expressive du corps avec le Life/Art Process (praticienne certifiée en 2016)
  • l’anatomie par le mouvement du Body Mind Centering (en cours de formation depuis 2014)
  • la pratique méditative du mouvement authentique
  • le jeu, l’écoute et la relation en mouvement et en improvisation avec le contact improvisation, pratique régulière depuis 2009
  • l’écoute et la relation avec la communication non violente ( formation auprès de Thomas d’Ansembourg en 2010 et 2013)
  • les processus de décisions collectives de la sociocratie ( formée en  2016 auprès de Sociogest)
  • les outils et postures de l’intelligence collective et de la gouvernance partagée (approfondis dans le Mooc Gouvernance partagée de l’Université du Nous 2017)
  • le processus de réévaluation par la co-écoute
  • la facilitation graphique ( formation auprès de Jérôme Lavens, 2018)