Corps, discernement et politique : réflexions et ressources

Pendant ce confinement,confinée en solo et sans travail ni enfants à m’occuper, et en attente de la suite remise à plus tard, j’ai tout le temps de prendre le temps. Le temps de ne rien faire, ne pas être productive, le temps d’être avec moi, même si ça fait déjà plusieurs années que je suis déjà en train d’organiser mon temps, ma vie, mon « travail » dans cette direction.

Et en même temps que cet espace qui prend des airs de retraite dansée et sensorielle, à base d’explorations dansées en nature, d’exploration du système nerveux en mouvement et en lectures, de yoga du matin, de pratiques de respiration, d’écriture, de marche, d’observation de la nature en me laissant happer par un ver de terre ou un hérisson… une saine et vivante révolte se lève en moi : quelle forme prend ma contribution dans ce monde dont je vois tant les dysfonctionnements? Comment puis-je continuer à nourrir ce qui me semble contribuer au vivant, ET dénoncer, démonter, transformer ce qui ne prend pas soin du vivant? En moi, et dans le monde, en même temps? Je vis en ce moment qu’étant au plus proche de moi, chaque jour s’invite un peu plus de discernement sur mon vécu, et sur le monde plus large dans lequel nous vivons.

Mon corps-esprit, ce territoire qui me permet de « sentir, de ressentir, d’agir », comme le nomme si clairement Bonnie Bainbridge Cohen, (qui a développé la pratique du Body Mind Centering). Celui qui me permet d’être à l’écoute de ce qu’il se passe en moi, de donner forme à mes aspirations, de les mettre dans la matière, de dire oui au vivant qui se manifeste en moi, et de dire non à ce qui ne me convient pas, à ce qui injuste, quand je le vis, que ce soit en étant directement concernée ou témoin.

Dire oui au respect du vivant,  au pouvoir de chacun respectant celui de l’autre. Prendre son pouvoir sans prendre le pouvoir, à l’instar de nombreuses pratiques ou manière d’être au monde dans des champs différents qu’ils soient éducatifs, potagers ou décisionnels, je pense à la permaculture, à une parentalité engagée et positive, aux écoles démocratiques, à la sociocratie, aux entreprises libérées…

Dire non aux injustices, non aux prises de pouvoir, voilà ma révolte. Que ce soit le sexisme, le racisme, les violences verbales ou physiques vers les enfants, les lobbys pharmaceutiques, les lobbys agricoles, les violences policières… Mon outil ? mon corps, mes sensations, mon discernement, ma parole, mon action au quotidien et mes projets. En perdant ma connexion à lui, je perds mon ressenti, mon espace, intérieur, ma lucidité, mon pouvoir d’action.

J’entends à l’instant où j’écris cette phrase : « Résister et Aimer à la fois  » (un podcast à soi, charlotte Bien Aimée – le pouvoir des mères).

Alors dans cette dynamique de « résister et aimer », j’avais envie de partager quelques ressources qui en ce moment viennent m’ouvrir les yeux sur la réalité, parfois dure à voir, déconstruire mes croyances, nourrir ma réflexion, puis inspirer mon mouvement, qu’il soit purement expressif dans la danse, ou mis en forme dans le monde, pour nourrir notre discernement, déconstruire les oppressions, s’informer, construire la présence, et l’amour :

 

S’informer, nos corps et nos libertés de vécus et élargir nos points de vue

Nourrir la présence et le discernement :

Et puis tous les jours, faire une, deux, trois ou quatre pauses

et tout simplement, prendre le temps de gouter un inspir, un expir

ou prendre le temps une minute ou deux, de laisser le corps se mettre en mouvement de la manière dont il a envie de de se mettre en mouvement, sans jugement.

IMG_0868

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s